Samsung et Lg ne fourniront plus d’écrans à Huawei

La croissance de la marque Huawei était surprenante depuis 2012, s’érigeant ainsi comme un rival redouté d’Apple et de Samsung particulièrement dans l’industrie des Smartphones. En effet, dans le second trimestre de 2012, Huawei ne représentait que 3,3% du marché mondial des Smartphones un chiffre qui a dramatiquement passé à 20% au même trimestre de 2020. Néanmoins, cette croissance est maintenant face à des restrictions politiques et commerciales, empêchant ainsi Huawei de collaborer avec certains Fournisseurs américains et interdire leur implication dans le déploiement de la 5G.

Huawei en première place

Pour la première fois, Huawei occupe le statut de leader du marché en termes de total de Smartphones exportés dans le deuxième trimestre de 2020. Le fabricant chinois de Smartphones s’est accaparé de 20% du marché de Smartphones. Pour atteindre cet exploit, Huawei a exporté 55,8 millions d’appareils, devant Samsung qui a exporté 54,2 millions de Smartphones, et Apple, qui a exporté 37,6 millions de Smartphones.

Samsung et Lg ne fourniront plus d’écrans à Huawei

smartphones Huawei

Huawei n’aura plus la possibilité d’utiliser les écrans LG ou Samsung à cause du veto américain. Samsung Electronics et LG Display cesseront donc de fournir des écrans pour les Smartphones de Huawei. Les deux sociétés ont suspendu leur liaison avec Huawei pour fournir des produits depuis le 15 septembre. Les nouvelles restrictions de l’administration Trump entreront en force et interdiront à toute entreprise utilisant des composants américains de vendre à Huawei.

LG a affirmé que « Ces restrictions américaines auront un impact minimal sur l’entreprise » parce qu’elle « fournit un nombre limité d’écrans à Huawei».  En outre, Samsung Display n’a pas encore fait de déclarations à propos de ces restrictions.

Après la crise des puces, maintenant les écrans 

Ces derniers temps, Huawei subit des coups durs après d’autres  consécutivement. En plus des écrans, Samsung cessera de fournir d’autres composants électroniques à Huawei. Le fabricant de puces mémoires SK Hynixva va également s’associer à cette décision. Taiwan Semi conductor Manufacturing Company (TSMC) a aussi stoppé de produire pour le fabricant chinois. Vers la fin de mois de Juillet, la Chine a promu la création du SMIC (China Semi conductor Manufacturing International Corp) pour la production de transistors et de composants électroniques.

Samsung est le fournisseur  majeur et exclusif des écrans OLED pour le produit phare Huawei P40 Pro +. Par ailleurs, le modèle P40 Pro utilise les écrans Samsung, le BOE et l’écran LED d’une manière combinée, tandis que le Huawei P40 mise uniquement sur les écrans BOE.

Sans Samsung ou LG Display, Huawei n’a qu’un seul et unique recours : le fabricant chinois BOE.

Actuellement, BOE est le fournisseur essentiel des écrans OLED incurvés à des fabricants comme Huawei ou Motorola. En 2019 seulement, BOE a conquis le marché en dépassant Samsung Display en tant que le plus important fournisseur mondial d’écrans pour Smartphones avec 413 millions d’écrans exportés à travers le monde.  Des différents fabricants d’équipements électroniques ont opté pour BOE pour l’acquisition des écrans comme Apple qui a choisit d’utiliser les écrans BOE pour son Apple Watch. Il y a des rumeurs qui disent que les écrans BOE vont être exploités pour le iPhone nouvelle génération à venir : le iPhone 12.

Quelles sont les options de Huawei pour les ordinateurs portables et les téléviseurs ?

Ordinateur portable

Huawei ne pourra pas utiliser les écrans LG ou Samsung à la suite du veto américain ou plus précisément l’acharnement de l’administration de Trump.

Cette décision de ne plus fournir d’écrans à Huawei ne nuira pas uniquement les Smartphones Huawei mais également d’autres produits électroniques phares. Huawei adopte une stratégie bien particulière la « 1 + 8 + N » dans laquelle la marque chinoise fait la promotion de son écosystème d’ordinateurs portables, de tablettes tactiles et de téléviseurs depuis plusieurs années.  Ces appareils ont tous de grands écrans dans la plupart des cas manufacturés par LG ou notamment Samsung Display. Par conséquent, Huawei a besoin des écrans Samsung ou doit choisir rapidement une meilleure alternative avant le collapse de son empire électronique.

BOE s’est positionné en 2019 comme le plus grand fournisseur mondial d’écrans pour ordinateurs portables avec 55,1 millions d’unités, en dépassant de loin  Samsung et LG. Dans les positions suivantes nous pouvons trouver les marques taïwanaises  AU Optronics et Innolux. Malgré sa collaboration avec des marques pionnières comme  Apple ou Microsoft, LG a un nombre considérablement inférieur avec un total de  29 millions d’écrans pour PC  exportés. Ces dernières années, la croissance de BOE a été si éléphantesque  dans de différents  champs d’activités  tels que les moniteurs et les écrans LCD pour téléviseurs, qu’elle a dépassé de loin  LG Display.

Malgré les restrictions et le sabotage que Huawei est en train de subir, nous attendons à des prochaines évolutions marquantes de Huawei pour des produits phares  comme son Vision X65, son premier téléviseur OLED. Sans les écrans LG, Huawei doit être plus créative et flexible. Elle pourrait bien miser  sur l’adoption de designs semblables à ceux de TCL, qui produit ses propres écrans.

 

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *