Dix choses à savoir sur l’application Française « StopCovid »

L’application mobile française « StopCovid » est enfin téléchargeable sur les systèmes d’exploitation Android et iOS depuis le mardi 2 Juin. Quatre jours après le déploiement de l’application le samedi 6 Juin, Cédric O le Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques a manifesté sa satisfaction concernant l’outil de traçage qui avait déjà dépassé le seuil du million d’activation. Nous voulons préciser qu’activer l’application veut dire de l’utiliser non seulement de la télécharger.

Projet  qui a fait l’objet de multiples controverses, l’application « StopCovid » a été d’abord abordée par le président Français Emmanuel Macron lors de son allocation télévisée le 13 avril 2020. Depuis le mois de Mars, le gouvernement français cherchait une solution afin de minimiser le taux d’infection et lutter contre le Covid-19 post déconfinement. Ainsi, ils ont développé une application de traçage numérique pour faciliter la distanciation sociale.

1. Qu’est ce que l’application « StopCovid »

L’application « StopCovid » a été développée pour le but de trouver des individus ayant eu contact avec un malade afin de  les notifier et les isoler en prévention. La notification ne se fait pas en temps réel, mais après-coup de manière à inciter les personnes à se faire tester.

L’individu infecté par le virus recevra un code QR de la part du laboratoire médical pour l’insérer sur son téléphone.

2. Comment fonctionne « StopCovid » ?

application StopCovid

Afin de fonctionner efficacement, l’application doit être téléchargée et utilisée par 80% de la population. Si deux utilisateurs de « StopCovid » se croisent dans un rayon de 1.5, leurs Smartphones se détectent par le biais de la connexion sans fil Bluetooth au lieu de la géolocalistion. Leurs identifiants anonymes sont automatiquement échangés et  stockés. Ces identifiants changent régulièrement  pour protéger l’anonymat des utilisateurs. Si un utilisateur contaminé était en contact de plus de 15 minutes avec d’autres personnes ces derniers seront informés.

L’utilisation de l’application est  assez simple. D’abord, il faudra que l’utilisateur confirme sa volonté de participer à cette  expérience « StopCovid». Puis, un petit guide d’utilisation lui  permettra de comprendre le fonctionnement de l’application. Les dernières étapes sont d’accepter les notifications et d’activer le Bluetooth.

L’application contient trois fonctionnalités :

  • « Protéger » permet aux utilisateurs d’activer et de désactiver le traçage, se rendre aux données personnelles et de lire la politique de confidentialité.
  • « Me déclarer » permet aux utilisateurs positifs au Covid-19 de l’indiquer
  • « Partager » permet de mieux faire connaître l’application et sensibiliser les gens qui ne l’ont pas encore téléchargée.

3. Est-il obligatoire de l’utiliser ?

L’application « StopCovid » est entièrement volontaire.  D’après la Commission nationale de l’informatique et des libertés  (Cnil), l’application ne doit pas être obligatoire et les personnes, qui choisissent de ne pas exploiter cette application, ne craignent aucune sanction ou amende. Néanmoins, le gouvernement espère vivement qu’un grand nombre de personnes utilisent cette application  pour qu’elle soit efficace.

4. Que faire d’un test positif ?

Si vous avez été testé positif pour le virus Corona, ne vous affolez pas ! Accédez à l’option «  me déclarer » de « StopCovid » et scannez le code QR que le laboratoire vous a fourni avec votre résultat.

L’application va notifier ainsi toute personne avec qui vous avez eu contact au cours des derniers 14 jours.

Toutefois, l’application ne pourra jamais remplacer les autres précautions comme le port d’un masque, la distanciation sociale et la désinfection constante des mains.

5. Qu’arrivera-t-il à mes données personnelles ?

StopCovid

Après son téléchargement sur votre Smartphone, l’application « StopCovid » ne vous demande jamais de saisir des informations personnelles. Vous n’avez qu’à activer le Bluetooth et d’accepter les notifications. Lorsque deux utilisateurs de l’application se croisent, leurs identifiants anonymes sont échangés et sauvegardés automatiquement. Ces codes utilisateurs sont programmés à changer régulièrement pour protéger l’anonymat des utilisateurs.

6. Quelle est la solution pour ceux qui n’ont pas de Smartphones ?

L’application « StopCovid » fonctionne au moyen du système Bluetooth Low Energy (BLE). En d’autres termes, la consommation d’énergie de BLE est dix fois moins que la consommation du Bluetooth ordinaire.  Le BLE permet d’associer l’application de traçage sur de différents appareils électroniques tels que les montres, équipements de surveillance médicale ou des capteurs pour le sport.

Le gouvernement Français envisage l’intégration de  l’application « StopCovid » dans des appareils autres que le Smartphone pour que tous les citoyens puissent se bénéficier de cette application. En effet 30% de la population française n’ont pas un Smartphone. Cédric O a affirmé dans le site Medium que l’équipe qui a développé l’application est en train d’étudier la possibilité de porter le système sur des bracelets connectés ou des boîtiers.

Lire aussi > Quel est le meilleur smartphone à choisir ?

7. Qui a développé l’application « StopCovid »

L’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) une agence gouvernementale Française est en charge du développement de l’application « StopCovid » en collaboration avec l’institut allemand Fraunhofer. Cette technologie est le fruit d’un projet européen mené à la fois par l’Allemagne, la France et la Suisse le «  Pan-European Privacy Preserving Proximity Tracing » à savoir PEPP-PT : « Traçage de proximité paneuropéen préservant la confidentialité » qui se compose de plus de 130 chercheurs venant de huit pays.

L’application « StopCovid » dépend du Protocole Robert qui est développé et conçu par l’Inria plutôt que l’API proposée par Apple et Google.

8. L’application « StopCovid » va-t-elle géolocaliser ses utilisateurs ?

Cédric O, catégorique et confiant, a déclaré dans un entretien avec Le Monde « L’application ne géolocalisera pas les personnes. Elle retracera l’historique des relations sociales qui ont eu lieu dans les jours précédents, sans permettre aucune consultation extérieure, ni transmettre aucune donnée »

L’application de traçage  Française comme nous  l’avions  mentionnée auparavant fonctionnera via Bluetooth plus précisément via BLE. Elle ne fera donc pas usage du GPS.

9. L’application « StopCovid » est-elle vraiment efficace ?

Lorsque l’application « StopCovid » a été déployée,  elle a eu un succès éminent. Elle a compté 1.9 million de téléchargements et 1.8 million d’activations. En deux semaines seulement, 190 000 enregistrements ont été pris en compte.  Toutefois, il y a eu presque 24 000 désactivations et 460 000 désinstallations. Ce qui signifie que chaque jour une dizaine de milliers d’utilisateurs désinstallent l’application de traçage.

Par conséquent, l’application est de plus en plus infructueuse. D’après  Vittoria Colizza, directrice de recherches à l’Inserm, l’efficacité de «StopCovid» dépend entièrement de son taux d’utilisation. Pour avoir un résultat satisfaisant, il faut que les gens continuent à exploiter l’application.

10. L’application « StopCovid » est-elle sécurisée ?

Pour protéger les utilisateurs des cyberattaques, le gouvernement  a mis en place une récompense « Bug Bounty »  destinée aux experts en cybersécurité qui seront capables de dégoter des failles de sécurité.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a aussi  insisté sur le besoin d’instaurer des mesures infaillibles et efficaces pour garantir la sécurité de la vie privée des utilisateurs.

La pandémie de covid-19 a bouleversé le monde entier. L’application «  StopCovid » est certainement une solution créative pour lutter contre une situation sans précédent. Même si elle contient quelques inconvénients, c’est une initiative  intéressante de la part d’un gouvernement concerné.

 

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *